Entrée des urgences

Rencontre > Les urgences : Difficultés rencontrées et solutions proposées

Un dîner-débat « Chez Jenny »
Mercredi 11 décembre 2019 de 19h30 à 22h30

Débat présidé par :
François CRÉMIEUX, Directeur Général Adjoint de l’AP-HP

Coordonnateur :
Pr Jean-Christophe MERCIER
Ancien chef de Service des Urgences de l’Hôpital Robert-Debré et ancien responsable du Service de Pédiatrie – Urgences de l’Hôpital Louis-Mourier (AP-HP)

Orateurs :

Pr Ricardo CARBAJAL, Chef du Service des Urgences, Hôpital Trousseau
Pr Dominique PATERON, Chef du Service des Urgences, Hôpital Saint-Antoine, Président de la Collégiale des Urgences de l’AP-HP

Il est organisé par le Pr Jean-Christophe MERCIER, sur le thème des Urgences.

Le Pr Philippe ÉVRARD a conclu les échanges.


Compte-rendu

Sont intervenus, François CRÉMIEUX, Directeur adjoint de l’AP-HP et les Pr Ricardo CARBAJAL et Dominique PATERON.

Nous les remercions de nous avoir confié leurs diapositives. Le Pr Jacques GONZALES a rédigé le résumé des interventions.
Le Pr Philippe ÉVRARD a conduit les échanges avec la salle.
Télécharger le compte-rendu de la rencontre

Professeur Jean-Christophe Mercier

Le Professeur Jean-Christophe Mercier, présenté par le Professeur Philippe Evrard, secrétaire général-adjoint de AAA-APHP, annonce d’emblée « la couleur » de la soirée :

  • Une augmentation constante du nombre des passages aux Urgences, 5% en pédiatrie, 2,5% chez les adultes, et toujours à moyen constant.
  • Un problème d’amont, avec un mélange « détonnant » d’urgences « vraies » et d’urgences « ressenties » qui ne sont plus gérées par la permanence de soins ambulatoire, particulièrement en soirées et les week-ends.
  • Des temps d’attente prolongés notamment en hiver, avec pour les plus de 75 ans qui passent plus de 12 heures sur un brancard un sur-risque de décès.
  • Un problème d’aval, avec de grandes difficultés de trouver un lit d’hospitalisation, particulièrement en hiver que les plans « Epiver » pour la pédiatrie ou « Epiger » pour la gériatrie parviennent difficilement à régler.

« Aller aux Urgences, c’est une solution de facilité et surtout c’est apparemment gratuit ! » Peut-être convient-il de s’inspirer des pays nordiques où l’accès aux Urgences est régulé par l’envoi par un médecin traitant, sinon par le paiement immédiat d’une consultation…
« Les Urgences, c’est l’affaire de TOUT l’Hôpital ! ». Il est paradoxal que le nombre d’hospitalisations en provenance des Urgences soit assez prévisible, alors que celui des hospitalisations programmées soit une variable inconnue…
Jean-Christophe Mercier salue les membres de la Délégation de Chevilly-Larue (Val de Marne) et passe la parole à Guy Collet chargé de présenter François Crémieux, Directeur général adjoint de l’AP-HP. C’est lui qui préside la soirée.
Télécharger la présentation


Guy Collet

Les urgences : difficultés rencontrées et solutions proposées

Guy Collet résume ce qu’il sait et apprécie de François Crémieux.
Cet économiste de Dauphine s’est formé aussi chez les anglo-saxons. C’est un politique et un stratège qui a connu de vrais théâtres d’opération, notamment au Kosowo, en travaillant pour l’ONU et à l’OMS.
Entré à l’AP-HP comme numéro 2, il est aussi l’auteur de deux ouvrages, l’un sur le financement des établissements de santé, l’autre intitulé La crise de l’hôpital.
Cet homme atypique veut la résoudre en étant clair dans ses convictions et en cherchant à simplifier. Comme l’a écrit Leonard de Vinci, la simplification, c’est la sublimation de l’intelligence. La parole est à François Crémieux qui réclame d’emblée que cette soirée soit essentiellement l’occasion d’échanges sincères et sans tweets.
Télécharger la présentation


Publications associées

François Crémieux

Pr Ricardo CARBAJAL, Chef de Service des Urgences de l’Hôpital Trousseau

Retour en images

Date

12 Nov 2019
Expired!

Heure

19h30 - 22h30

Lieu

Campus Picpus AP-HP
33, boulevard de Picpus 75012 Paris