Anilore BANON est une artiste plasticienne, rencontrée à l’Hôpital Robert-Debré, grâce à Madame Nicole DASSAULT, une des bienfaitrices de l’Association Robert-Debré.

Anilore a animé un atelier d’arts plastiques avec des enfants et adolescents hospitalisés à l’Hôpital Robert-Debré, où elle a exposé plusieurs de ses sculptures, en 2009.

Beaucoup connaissent « Les Braves », des sculptures qu’elle a installées en 2004, sur les plages du débarquement, en Normandie.

C’est un ensemble de trois sculptures monumentales en hommage au courage, installées en 2004 sur la plage mythique d’Omaha Beach en Normandie (France), oeuvre qui deviendra la sculpture officielle des célébrations du 60ème anniversaire du débarquement. Les sculptures sont toujours visibles aujourd’hui sur le site d’Omaha Beach. A marée haute, la sculpture est traversée par la mer.

VITAE PROJECT

Depuis plusieurs années, Anilore BANON travaille sur un projet, qui fait rêver : installer un million de mains sur une sculpture lunaire. Une odyssée artistique conçue par Anilore Banon rendue possible grâce à l’équipe scientifique de Dassault Systèmes.

Sorte de fleur « vivante », la sculpture d’Anilore Banon, « Vitae » (la vie, en latin), aura la forme d’un cocon doré qui sera fermé le jour et s’ouvrira la nuit, découvrant des silhouettes de personnages stylisés. A certains moments choisis, un point lumineux devrait être visible depuis la Terre avec un télescope basique. Oeuvre participative, elle emportera avec elle les empreintes de nombreuses mains de Terriens qui seront gravées sur la corolle.  « L’objectif est de réunir symboliquement l’humanité autour d’un projet susceptible d’emmener les gens vers un futur positif », explique Anilore Banon qui a conçu l’oeuvre dans son atelier parisien.

Anilore Banon pose avec son oeuvre « Vitae » destinée à aller sur la Lune (ALAIN JOCARD / AFP)

En juin 2016, Anilore est venue présenter son projet à La Régate des Oursons organisée par l’Association Robert-Debré en partenariat avec l’Hôpital Robert-Debré, à l’Ecole Nationale de Voile de St Pierre Quiberon. Les empreintes de mains des enfants participant à cette Régate, vont aller sur la lune !

Image de synthèse 3D de l’oeuvre d’Anilore Banon « Vitae » une fois sur la Lune (GAEL PERRIN / ANILORE BANON / AFP)

Anilore Banon a créé un site dédié pour inviter le public à participer au projet et à aider à le financer. Elle pense qu’elle n’aura pas de mal à trouver un lanceur pour sa sculpture, avec l’émergence récente d’acteurs privés mais aussi grâce au regain d’intérêt pour la Lune dont semblent faire preuve les agences spatiales de plusieurs pays.

Pour accéder à la newsletter de VITAE PROJECT, voici les coordonnées : https://mailchi.mp/vitaeproject/newsmay2020

Le site d’Anilore BANON : https://www.anilorebanon.net

 

Bon voyage sur la lune !

Jean-Claude KERVOT